11.12.2011 Kissin’ Dynamite/Crashdiet/Blackrain

11.12.2011: Kissin’ Dynamite + Crashdiet + Blackrain @ Alhambra, Paris

Oh, une petite soirée glam, allez on y va, avec l’accréditation photo en prime, Merci à Roger de Base Prod! (Rien de tel pour se mettre en condition pour mon voyage sur Londres, 3 jours après, afin de voir un autre concert Glam de haute volée Steel Panther/Mötley Crüe/Def Leppard)

Kissin’ Dynamite a bien su chauffer l’audience comme c’était prévu, ce groupe allemand vraiment très léopard/zèbre glam’ avec en commande un chanteur à la voix haut perché m’a agréablement surprise, surement le plus jeune groupe de la soirée, avec une moyenne d’âge de 17 ans à peine, rien n’empêche qu’ils se défendent très très bien et se laissent facilement amadouer par les photographes, ce qui n’enlève rien au bonheur procuré. D’ailleurs, le chanteur du groupe Johannes Braun nous explique qu’il apprend une phrase cochonne dans chaque pays où il se donne en concert avant de sortir la phrase culte: « Je veux bouffer ta chatte » hummm intéressant… Groupe dont j’ignorais l’existence avant ce soir, mais que je suivrai dans le futur tant leur show fut bien monté!

Le second groupe Crashdiet est un des groupes Glam suédois des plus en vogue en ce moment, cela fait la troisième fois que je les vois et c’est toujours aussi génial avec un Simon Cruz tout en cuir et en forme avec sa si jolie crête, il saute, cours partout, prend du plaisir et ça se voit! Setlist on ne peux plus efficace avec les bombes « Breakin’ the Chainz » et « Down With the Dust » pour commencer le set, sur lesquels sort de la fumée des deux poubelles placées de chaque côtés de la scène à l’effigie du groupe, le public déjà chauffé à bloc ne résiste pas à Jumper sur le titre oh combien novateur « Riot in Everyone » en y reprenant le refrain plus qu’entraînant. On continue sur la longueur avec le duo explosif « Queen Obscene » et « In the Raw » où des jeunes filles fort peu vêtue montent sur scène avec le groupe, une d’entre elle finira même par tomber la chemise et finir en Bikini, pour le plus grand plaisir des mâles de l’assemblée! Pause douceur de la soirée avec la sublime ballade « It’s a Miracle » où la voix de Simon commence un peu à se fatiguer, suivi de l’incontournable « Generation Wild » pour un final toute en puissance, encore un super moment passé avec le quatuor Suédois! Ne loupez pas l’occasion d’aller les voir au Hellfest en 2012, ça en vaut la peine! A part ça je veux toujours que Martin Sweet me propose en mariage mais… c’est bien beau de rêver un peu!

Voici maintenant venu la tête d’affiche de la soirée, les Français de Blackrain avec leur son bien énergique, et filmés ce soir pour la sphère internet, ce qui explique tous leurs discours inscrits sur des feuilles, tout doit être carré et réfléchi… enfin bref… Mon premier concert de Blackrain et je n’ai pas été déçue, depuis leurs débuts, nous pouvons voir ici la façon dont ils ont progressé, le set est bien monté, le groupe est sur de lui, ça passe très bien, nous avons droit ce soir aux titres explosifs « Need My Doctor » ou bien même « Dead Boy » sur lesquels la voix de Swan résonne avec celui des cris des groupies, venues nombreuses ce soir! Petite pause acoustique avec les titres « Addicted To Failure » et « Shining Down On You » pour reprendre toute en puissance sur les bombes « Innocent Rosie », « Overloaded », « Rock Your City » et le titre bien catchy du dernier opus du groupe « Burn’N'Die ». Arrive un rappel de quatre titres dont deux reprises, « Twist And Shout » des Beatles et « It’s A Long Way To The Top » d’AC/DC, d’ailleurs Simon de Crashdiet rejoint Swan et ces acolytes afin de pousser la chansonnette avant de tomber sur le bord de la scène et ne plus arriver à se relever, et oui Simon, tu t’es vu quand t’as bu? Qui dit concert filmé, dit plein d’effets, fille qui de déshabille petit à petit entre chaque titre en nous annonçant ceux qui seront joués sur un panneau, telle une catcheuse sur un ring, mais en plus sexy, stripteaseur, danseuses burlesques, d’ailleurs, Anne Thropy est ce soir de toute beauté! Joueurs de cornemuses (oui oui), confettis à gogo, Sans oublier le petit Axel, 12 ans, qui accompagne le groupe à la batterie sur « She Is In Love »… Plein de jolies choses à immortaliser sur des clichés!

En conclusion, une soirée bien sympathique, c’est pas la tuerie de l’année mais c’est sympa!

Par Chacha

 

Setlist Kissin’ Dynamite

Run For Your Life
We Want More
Love Me Hate Me
Hysteria
Steel Of Swabia
Supersonic Killer

Setlist Crashdiet

Breakin’ the Chainz
Down With the Dust
So Alive
Riot in Everyone
Native Nature
Queen Obscene / 69 Shots
In the Raw
It’s a Miracle
Generation Wild

Setlist Blackrain

Need My Doctor
Into The Groove
Heart Screams
Get A Gun
Dead Boy
Baby Shot Me Down
Addicted To Failure (Acoustic version)
Shining Down On You (Acoustic version, 2 claviers)
Innocent Rosie
Overloaded (Special guest: Cabaret Girls)
Rock’n'Jive
Rock Your City
Burn’N'Die
————
True Girlz Are 16
She’s In Love
Twist And Shout (The Beatles)
It’s A Long Way To The Top (AC/DC)

Photos de l’évènement

 © ROCK ‘N’ HELL PHOTOGRAPHY, toute reproduction, même partielle est formellement interdite sans autorisation!

banniere
Wordpress Themes - Wordpress Video Themes - Wordpress Travel Themes - WordPress Restaurant Themes