04.11.2011 Black Stone Cherry/Alter Bridge

04.11.2011 – Black Stone Cherry + Alter Bridge @ Zénith, Paris

Depuis leur superbe show, mais pluvieux au Hellfest 2011, nous attendions avec impatience le retour d’Alter Bridge, mené de front par le beau et talentueux Myles Kennedy en France. Quelques mois d’attente et Gerard Drouot Prod l’a fait, Après un passage à Lyon puis à Strasbourg, la mini tournée française est de retour sur la capitale, avec, cerise, grosse cerise sur le gâteau, en première partie, le groupe très Rock ‘n’ Roll du Kentucky Black Stone Cherry, le moins que l’on puisse dire, cette soirée s’annonce de très bonne qualité, voyons si ces quelques lignes confirmeront mes premières impressions!

Commençons par Black Stone Cherry, sur lequel le public est déjà gonflé à bloc et visiblement, n’est pas venu que pour Alter Bridge ce soir. Nous voyons sur scène un groupe avec une puissance hors du commun, le guitariste est placé sur ressort, le batteur John Fred Young s’éclate comme un fou, tantôt assis, tantôt debout, avec de longs gestes amples, il dresse les fûts comme personne! Quant à Chris Robertson, son chant est irréprochable, aucune fausse note, aucun couac. Le tout dernier album du groupe (l’excellent Between The Devil & The Deep Blue Sea) est bien mis en avant ce soir avec 5 titres sur 12, mais les anciens albums sont loin d’être oubliés, ce qui ravira l’audience. Public gonflé à bloc comme dit précédemment, qui chante à tue tête tout en jumpant sur les titres plein de peps, parfaits pour le live « In My Blood » et l’extraordinaire « White Trash Millionaire ». Le quatuor nous offre ce soir deux bonnes surprises, deux reprises plus que mythiques « Iron Man » de Black Sabbath, et un « Get Up, Stand Up » de Bob Marley de bonne augure! Nous voici presque à la fin du set et voilà que le groupe enflamme ni plus ni moins la scène et l’audience avec l’explosif « Blame It On The Boom-Boom », puis quitte la scène après avoir tiré une dernière fois la chansonnette sur « Lonely Train ». 45 minutes de show très efficaces, pleines d’énergies, de bonheur, autant pour le groupe que pour les spectateurs, groupe à revoir très vite lors de leur retour en France en 2012!!

Après une bonne demie heure d’attente, voici que les lumières s’éteignent à nouveau pour accueillir les rois de la soirée, j’ai nommé Alter Bridge.
C’est à Myles Kennedy en premier de s’accaparer la scène avec un « Slip To The Void » de toute beauté, ses camarades le rejoignent au fur et à mesure que la chanson avance. Mes tympans ont cessé de fonctionner normalement lors de l’arrivée du guitariste Mark Tremonti sur la scène, visiblement, cet artiste oh combien talentueux et reconnaissable entre tous à un grand nombre d’admirateurs, qui le font entendre, parce qu’il le vaut bien! Le show de haute volée continue avec entre autres le titre très efficace en live « I Know It Hurts », « Metalingus », malheureusement, des soucis de mixages font couvrir la voix du Frontman par la basse. Souci technique bien vite résolu quand arrive la ballade très blusy dans ces premières notes « Broken Wings », qui a la faculté de mettre en valeur tout de suite la voix de Myles. Arrive peu après, le titre « Blackbird », repris par le public en cœurs, chaque note, chaque solo de guitare est chanté par l’audience, avant lequel le chanteur parle quelques mots en Français et d’ailleurs, il promet de s’améliorer dans le futur. L’attraction entre le public et Myles a été parfaite depuis le début, et ça continue! Le show continue dans la puissance mais, il faut dire que deux membres du quatuor sont souvent mis de côtés, Myles et Mr Tremonti, toujours au devant de la scène, en profitent pour se battre en duels sur des riffs endiablés, tous deux sortiront gagnants, impossible de choisir entre ces deux artistes hors normes… Arrive ici maintenant LA surprise de la soirée avec un « Wonderful Life » acoustique tout en douceur, ce qui entame bien ce rappel, le titre est chanté exclusivement pour les fans Parisiens et plus tôt à Strasbourg, il remplace le titre « Watch Over You » chanté habituellement à ce moment là. Myles y chante merveilleusement bien et donne la chair de poule, la partie Guitare voix,  cela va de soit, met le public en émoi (dur dur de trouver des rimes). C’est à ce moment même que le frontman explique qu’il a commencé sa carrière à chanter de cette façon, dans des « coffee shops ». La douceur, certains spectateurs en oublient les bases… et se battent au premier rang, quand Myles, plus tôt dans le set à rappliqué « Hey, on est là pour prendre du bon temps et s’amuser, pas pour se battre, restez cool! ». Pas de rappel sans chansons cultes du groupe, le duo « Rise Today » et « Isolation », c’est ce qu’on appelle une fin en apothéose, où le public se déchaîne et crie une dernière fois avant de repartir chez soi, les yeux pétillants et la tête dans les étoiles!

En conclusion, un concert parfait sur toute la ligne, autant par sa première partie, que sa tête d’affiche, le Zénith s’est encore enflammé ce soir, on a aimé, on en redemande! Il faudra attendre un bon moment avant de revoir Alter Bridge sur scène étant donné que Myles retourne sur les planches avec son ami Slash et le reste des compères repartent en tournée avec Creed, leur groupe d’origine. Sans oublier l’album solo de Mark Tremonti dans un futur proche. Quant à Black Stone Cherry, à ne pas manquer le 02 Mars à la Maroquinerie, pour une grosse dose de Rock ‘n’ Roll et une grosse claque musicale!!

Pour finir, merci à Karine de Roadrunner pour l’invitation à une soirée de rêve

Par Chacha

Setlist Black Stone Cherry

Change
Shooting Star
Blind Man
In My Blood
Rain Wizard
Backwoods Gold
Peace is Free
White Trash Millionaire
Killing Floor
Maybe Someday
Blame It On The Boom-Boom
Lonely Train

Setlist Alter Bridge

Slip To The Void
White Knuckles
Before Tomorrow Comes
I Know It Hurts
All Hope Is Gone
Metalingus
Ghosts Of Days Gone By
Broken Wings
Come To Life
Blackbird
Ties That Bind
Open Your Eyes
Find The Real
—–
Wonderful Life (acoustic)
Rise Today
Isolation

Pas de photos pour cet évènement.

© ROCK ‘N’ HELL PHOTOGRAPHY, toute reproduction, même partielle est formellement interdite sans autorisation!

banniere
Wordpress Themes - Wordpress Video Themes - Wordpress Travel Themes - WordPress Restaurant Themes